<- CNRS 4, p. 291

CNRS 4, p. 292

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 293 Index des Cahiers



$

 

Le réel tout ce qui entre dans une certaine phase =

Ainsi le rêve n’est réel que vu par cette phase

 

*

 

Réel ce qui se prête à une certaine expression (par exemple double)

Ce qui n’est pas réel = le seulement A exprimé –

Je ne vois que cela d’irréel.

 

Expression c’est-à-dire dualité –

 

Irréversible

limité

 

Vrai : A conforme à B –

Réel : A d’accord avec total, expressible par total .. non isolé

 

A : Rat. : purement

 

Idéal.

Imaginaire

Pratique

Théorique

Arbitraire –

Illusion, erreur des sens

 

[Croquis.]

 

 

 

 

 

On peut dire des mots incohérents dans un but : comme rimer, exemples de grammaire etc.

  Pas incohérent pour soi-même parce que ou j’ai oublié le terme précédent ou j’ai pu le considérer comme passage – comme non un sens – ou objet mais comme degré, pont, pas – rocher herbe ou corde à s’y cramponner ce qui fait voir la pluralité d’usages ou de valeur des éléments pensés.

  La cohérence dépend des conditions qu’on s’est imposées - )) Or, quant à soi – il n’y a pas de conditions fixes.

  Et la condition qui fonde et détermine le moi est toujours remplie

 

[Croquis.]

Souvenir comparé à réflexion optique




Date de création : 20-04-2003