<- CNRS 4, p. 259

CNRS 4, p. 260

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 261 Index des Cahiers

$

Formel -

Raisonnement - calculs - figures etc. relations opérations.

                                                                       nutrition

                                   Ëcorrespondance nutrition et élimination

association   Ëfusion -

substitution  Ëéquivalence

dissociation

association

*

Qu'est-ce, psychiquement, que ce formel?

C'est d'abord l'automatisme mis au net et opposé au contenu conscient.

Il y a des données.

Mécanisme - c'est un mécanisme propre - relatif à moi - de moi - qui traite le non moi comme de moi, par des moyens.

Ce sont des actes dont le principe et la fin sont des relations.

Ces actes sont indépendants du contenu quoiqu'une dépendance existe - comme marcher est indépendant de la direction et du but.

Ce mécanisme demande 1° séparations, recherche des indépendants d'où fabrication de concepts, fixations 1°bis classification.

2° contacts et articulations - d'où copules et signes d'opération.

3° Le mouvement mais général -

*

Mémoire  N

durée du moment.

 

Principe de la réciprocité entre les contacts et articulations et les séparations.

Pas d'opération - cette notion contient l'idée des contacts, du mouvement et mène à une modification ou de la séparation ou de la classification.

La base de la critique est 1° Il ne s'agit pas de savoir si A = C ou si Socrate est mortel, il s'agit de modifier via un type donné de séparation - par exemple d'identifier 2 éléments, d'abaisser le nombre d'une classe. Remarquer que le raisonnement ne donne jamais d'autre résultat.

*

En posant telle proposition - je fais des actes mais en les faisant je puis observer que je fais comme virtuellement in eodem tempore les actes inverses, les actes élémentaires - Ainsi toute relation est comme incomplète - partielle partie d'un groupe - et le raisonnement consiste à utiliser ce groupe.


Date de création : 21-04-2003