<- CNRS 4, p. 255

CNRS 4, p. 256

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 257 Index des Cahiers

$

Assentiment - adhésion - répétition - affirmer c'est reproduire - répéter avec un autre instrument c'est-à-dire la même relation qui m'est proposée - je la compose, moi aussi,  uniformément, je ne puis en former une autre.

Pendant la veille on consent à tous les objets externes - c'est-à-dire que tout objet externe est deux fois donné - par soi et par moi. Dans le rêve - je vois, je suis - mais simplement - je ne peux pas reformer l'objet - Doute = un doublement non conforme.

--------

Le fonctionnement cérébro-spinal est distinct de la conscience - laquelle est peut être une phase de tout ou partie de ce système.

Supposons qu'il en soit ainsi: l'état conscience dépend de conditions générales circulaires [?] - et de l'état des parties.

= La conscience n'est pas une connexion. Elle subit les connexions - Elle n'en voit qu'une partie ou qu'au moyen d'une partie. Ce qui explique bien des irrationalités.

)) L'attention est la communication [[ . Var. sup.: relation ]] de la conscience [[ . Aj. sup: création de l'intermédiaire et du but ]] et de son objet --> (L'oeil veut voir sans voir).<--

La conscience est toujours caractérisée par la multiplicité - jamais simple.((

Je suis distinct de mon fonctionnement.

La conscience permet peut-être de changer.

*

Argument - Comment arranger ensemble la limitation des objets distincts n/t et d'autre part la passivité de la conscience? C'est le net qui est limité - et lui seul.

*

Instinct - Commandé par l'extérieur dans mon propre intérêt - (généralisé).

Un bruit! l'animal s'enfuit au galop - et ce Fuir domine la "scène" mais la conscience intervient sous cette domination pour ordonner en sous ordre = par ici! pas par là!


Date de création : 21-04-2003