<- CNRS 4, p. 243

CNRS 4, p. 244

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 245 Index des Cahiers

$

Un personnage femme debout tourne sa tête pour regarder en deçà de son épaule gauche et touche, palpe, de sa main droite son gros noeud de cheveux venu sur la droite épaule par une rotation et une torsion élégantes, voilées de sa pulpe pleine, indiquées par des plis et des masses - donnant l'idée d'angles, d'hélice et de sourire vers l'arrière-pays.

*

J'ai observé souvent que l'effet total d'un paysage ou d'un tableau dépend de relations non évidentes de la structure des taches générales, de prolongements de ces taches à travers les objets - de solidarités ou connexions non fonctions des mots ou concepts - ce que Rembrandt a si bien compris - de sorte que pour arriver à prendre conscience de cet effet que l'on ressent à la cantonade - il faut une certaine opération. Et une fois qu'on l'a vu on le voit toujours.

L'opération consiste à appliquer directement son attention à ce qui est vu et non à ce qui est de suite suggéré par le vu.

*

Qu'implique la possibilité du sommeil?

- Régularité - fonctions continuelles -

            L'être réduit aux fonctions continuelles.

Caractère intermittent des fonctions psych[ologiques] - et motrices.

*

Le sommeil doit venir quand l'attitude est prise.


Date de création : 21-04-2003