<- CNRS 4, p. 240

CNRS 4, p. 241

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 242 Index des Cahiers

$

On peut regarder la vision externe comme un équilibre statistique - et la vision interne comme un autre équilibre.

Celui-ci est moins dense que le 1er.

*

Chaque élément de la conscience n'est rien en lui-même.

 

L'oeil voit virtuellement là où les rayons géométriques se coupent et où ne se coupent pas les rayons optiques réels.

                                                                                                          [Croquis.]

*

Percevoir très rapidement si ce qu'on vient de penser en redite, ou non-création de réponse spécialement adaptée - résultat moyen ou réponse appropriée.

*

 

 

 

 

 

Vis = fibre, nerf.

--- Force - possible

non-isolement -

communication de la volonté aux objets.

La "beauté" c'est l'éblouissement d'une structure.

Son effet en masse.

- C'est le choc qu'on peut détailler - réfléchir.

     --> accumulation <--

- C'est l'ensemble que l'on peut sommer.

Nous sommes faits pour ignorer que nous ne sommes pas libres.

Principe de contradiction. Un élément indivisible ne peut avoir p qualités homogènes que dans une succession - homogènes sont les qualités qui sont ou continues ou données l'une l'autre par des transformations régulières - c'est-à-dire que l'une est exprimable par une opération sur l'autre.

 

Ex: rouge et non - rouge.

Une unité (un "point") ne peut posséder des qualités qui se désignent l'une l'autre, qui appartiennent au même groupe.


Date de création : 21-04-2003