<- CNRS 4, p. 232

CNRS 4, p. 233

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 234 Index des Cahiers

$

Le temps m'a paru court - c'est-à-dire je n'étais pas à saturation. Je n'étais arrivé à l'état non-pur - divisé - je dissolvais encore je me fondais à ce qui était - je ne variais pas autrement que le présent - La chose ne durait pas une fois son effet et évolution en moi, acteurs. Je n'avais pas épuisé excitation - attention.

Je n'ai pas eu le temps de me diviser - c'est-à-dire que subissant la chose elle gênait |encore| mon reste - quand elle a pris fin.

*

Point - Foyer - virtuel d'accommodation.

c'est-à-dire tel objet = tel groupement de fonction.

*

comprendre = pouvoir d'effectuer une déformation REGLEE

*

On dit: le peuple veut, le peuple sent - etc. - Mais il faudrait des verbes spéciaux pour parler de ces sujets auxquels ne conviennent pas les notations individuelles.

*

Analogie - Equation.

Comprendre, saisir, dedans    contenir     reproduire -

intellig - choisir - cf. la mise à part d'un organe complexe intermittent - Ainsi le "dedans" serait le choisissable, le séparable, ce qui peut être et évoluer complètement et séparément -

Arriver à considérer chose quelconque comme un être vivant - un moi - )) Mon intelligence c'est cela justement, que tel objet peut aussi être un acte de moi - un état de moi agissant.. (( Cet arbre est un arbre mais en même temps il est une liaison de mes fonctions - Cette liaison en tant que ma propriété et dans cette mesure est l'intelligence.

))) D'où comprendre = contenir en tant que cas particulier (((

Le dedans est le possible - la puissance -


Date de création : 21-04-2003