<- CNRS 4, p. 231

CNRS 4, p. 232

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 233 Index des Cahiers

$

Si les points, sont notés A - B -C

Les lignes - seront AB - BC - DC

Les angles -- --  ABC - BAC -

et sin les points sont notés ABC - D

Les lignes seront [(A-D-C-B) (A' B' C' D)] etc.

Si le point est représenté par R(a, l - - -d) et si R se conserve il y a ligne - a - b - c - d ne sont pas des valeurs homogènes - ce sont des fonctions diverses - réciproquement liées - par une condition - De sorte que a détermine b à l'égal de C condition R. Uniformité -

Il y a ligne si la condition d'uniformité se conserve - elle suffit de sorte que la notion de ligne sert à traverser des domaines très différents -

<Il y a ligne droite si cette conservation est aussi spontanée>

<indépendance du ton>

[Croquis.]

                        conservation des mêmes fonctions.

Droite - minimum de dépendance extériorisée -

C'est la ligne qui dépend de ses propres points -

Une ligne potentielle - Impliquée dans les points - dans n > points

C'est la simple extériorité des points.

*

Traité de - par X -

illustré d'images, métaphores etc. - par Y -

intervalle

direction

 

Les figures     ne peuvent être engendrées par mouvements

*

Droite angle, plan et points sont inséparables et irréductibles.

p + p = d

d + d = p = 4   = P =   (d + d)   (2p = 1p)

p = 3p = P = 6         (d + d u d..)   (up = 1p)

 

p = G(f1 f2 - )   1

l = Gx (f' f'' -)

d = G1x (f, l)

 

 

Valeurs -

variables

formes.


Date de création : 21-04-2003