<- CNRS 4, p. 208

CNRS 4, p. 209

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 210 Index des Cahiers

$

L'être fait vibrer et trouble le milieu où sont d'autres êtres et ces perturbations sont empruntées pour des signes.

*

Il y a des parties qui vivent dix ans dans une heure et d'autres une heure dans dix ans - et ce mélange de vieux et de jeune et même ...

*

Tout ce qui est le plus étonnant dans l'homme - par comparaison aux espèces animales - tient à la variété, à la division, à l'addition et à l'accumulation du travail. La société humaine fait un être cent fois plus complexe et perfectionné que l'homme n'est plus complexe que tout animal.

*

La science, la connaissance est encore un excitant très violent pour les hommes - mais le dégoût se dessine.

La science et l'art comme passions s'useront - pareillement [à]la guerre et à la divinité.

 

 

 

 

 

 

 

 

Vaincre, adorer, construire, savoir - étapes.

A un certain point de vue les connaissances ne nous mènent qu'à une certaine stupéfaction indéterminée. La science peut finir dans la stupeur - et comme s'achever complètement dans l'inachèvement.


Date de création : 21-04-2003