<- CNRS 4, p. 204

CNRS 4, p. 205

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 206 Index des Cahiers

$

Mystique - Instinct -

Nous ne savons où nous allons, notre plus intime désir, notre pensée la plus constante n'est qu'un commandement intermédiaire, et non pas une origine - Notre liberté nous contraint autant que notre machine. Nous ne sommes jamais un commencement, êtres intermédiaires dont tous les pas sont intermédiaires.

Mais nous savons que nous ne savons pas - et cela suffit. Cette ignorance est claire, guide, certitude. L'homme a cet instinct merveilleux. <de l'insuffisance du >

*

C'est la pesanteur qui est admirable dans le volatile - L'oiseau pèse très haut.

Le principe de d'Alembert est sensible.

*

Celui qui ressent le vol d'un oiseau et vole intérieurement le sent dans les humérus, épaules, avant-bras, mains à la place des ailes - et ne sent plus ses jambes -

Ainsi homme j'exprime pour moi le vol d'un oiseau par excitation de parties composées entre elles, - et annulation, silence d'autres.

Et l'expression en général n'est que la désignation d'un quelque chose par ces parties qui y entrent finalement, en poussant l'idée plate sans désigner les autres parties - mais on peut cependant s'en servir en disant qu'elles ne sont pas en jeu.


Date de création : 20-04-2003