<- CNRS 4, p. 200

CNRS 4, p. 201

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 202 Index des Cahiers

$

Je préfère les oeuvres d'art dont la technique et le parti-pris découlent d'une conception entière de l'homme - qui apparue à l'auteur comme une sorte de machine lui suggère les modes de la faire jouer - au sujet de n'importe quel sujet. C'est ce que l'on appelle art conscient.

*

Si l'organe de la direction est atteint, la connaissance s'abolit - Il n'y a pas de connaissance sans l'orientation et elle demande une orientation même interne.

*

La littérature m'a conduit à cette sorte d'indifférence à l'égard des pensées qui vient de les changer à raison de l'effet à produire comme des éléments toujours disponibles (de par le langage et ses combinaisons).

Et cette indifférence m'est restée après ma phase littéraire et m'a conduit en manière de philosophe à chercher ce qui subsiste à travers ces changements.

*

Les choses semblent magie ou non magie suivant le point de vue et le grossissement qui contient ou non les éléments nécessaires pour annuler l'étonnement.


Date de création : 20-04-2003