<- CNRS 4, p. 198

CNRS 4, p. 198-199

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 200 Index des Cahiers

$

"Si l'homme est grand par sa pensée, par son désir" ... C'est lui qui le dit.

*

La France souffre d'une guerre rentrée. Elle subit tous les cauchemars d'une longue paix. toute la désillusion de la liberté, toute la réalité de l'égalité, tout l'ennui de la démocratie.

*

Rhétorique, maîtresse des hommes.

Balzac mourant tandis que sa femme est au lit avec Gigoux dans une chambre voisine. Ceci excite le littérateur. Ils veulent que cela soit vrai. Et cette histoire n'a nul intérêt - Sa force meurt avec elle - Une fois la page lue - rien de plus - sinon sottises, considérations bêtes

Et tout le secret c'est l'antithèse - le raccourci rhétorique - (Les sentiments des amants, s'ils en ont eu, n'avaient eux-mêmes pas plus de valeur)

*

La lecture des journaux mène à tout lire comme des journaux.

*

(Pour L[éonard] de V[inci]) théorie des brouillons, préparations, choses mauvaises, choses fixées sans devoir l'être - crible -

*

Force de l'Eglise qui comprend des gens qui croient et agissent comme s'ils ne croyaient pas et aussi des gens qui ne croient pas et font comme s'ils croyaient.


Date de création : 20-04-2003