<- CNRS 4, p. 140

CNRS 4, p. 141

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 142 Index des Cahiers

$

Il ne s'agit pas de tout "savoir", mais de tout envisager - et même - dévisager. C'est un seul savoir.

*

Seul le raisonnement donne ce plaisir singulier - de se surprendre soi-même et d'arriver à un moment de soi, déterminé par soi <seul> et imprévu.

*

Liberté et moralité des moralistes consiste seulement à sacrifier le présent à l'avenir le plus éloigné - en tout cas à un avenir indéterminé.

Or les éléments psychiques de cet avenir sont des souvenirs - (tradition, éducation antérieure etc.). Pour qu'une éducation ait la force voulue et ne soit jamais en posture d'être démentie, il est nécessaire qu'elle se réfère à un temps indéterminé [[ . Var. sup.: inabordable ]] où son bienfait éclatera, et sera définitif, éternisé.

*

Qui peut dire: je ne suis pas suggestionné. Je n'obéis pas à une pensée étrangère, ignorante de mes souvenirs, de mes traditions, de mes désirs, de ma structure physiologique, de mes vrais pouvoirs, une pensée fabriquée dans d'autres machines que les miennes en d'autres temps...? Qui peut le dire? Seul peut y répondre - sans autres garanties - tel sentiment de bien-être, de facilité, d'abandonnement clair.

*

Points de vue. Un artiste etc. est un point de vue.

*

J'imagine sans me lasser, la refaisant mille fois, cette scène que je n'ai pas vue, sachant que ce n'est jamais la véritable que je forme, et que si la véritable me venait parmi celles feintes, je ne la distinguerais pas des autres.


Date de création : 20-04-2003