<- CNRS 3, p. 285-287

CNRS 3, p. 287

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 288 Index des Cahiers

$

Examiner la force dans des parties plus ou moins déliées du corps - Force dans un membre - Résistance des matériaux - Similitude - La force musculaire est locale -

                     *

< Dès qu'on ne regarde plus le coup de marteau qui enfonce un clou, ou déforme un lingot - l'effet ne répond plus à la cause - La cause ancienne c'est l'action - dont le résultat est dans le même sens - Mais, de suite la relation devient sans similitude - >

                     *

Quand on trouve long "le temps" on se met à faire du temps - on remue la jambe - on se maintient éveillé - on frappe du pied - on imite l'activité par une activité.

 

*

On sent si bien que l'attention est précieuse, qu'on l'implore, le mystique l'implore - la poursuit par des moyens physiques ou physico-mentaux.

 

*

Il n'y a point d'art où l'on sent l'impuissance, l'insuffisance, la hâte, et l'involontaire dans les parties faibles et inachevées.

Il faut sentir que le temps n'a rien coûté et que la peine est effacée ou rachetée. Et que l'on ne devine si ceci fut improvisé ou non qu'il l'ait été ou non.


Date de création : 20-04-2003