<- CNRS 4, p. 118

CNRS 4, p. 119

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 120 Index des Cahiers


$

Un système non pensant reçoit tous les changements.

Un système non pensant n'est pas limité par lui-même. Tout ce qui agit sur lui fait partie de lui et ne s'en sépare que par artifice.

*

Le progrès - en un sens précis - consiste à trouver des corps ou des mécanismes qui satisfassent à des conditions fixées - entraînant avec ces propriétés le minimum de caractéristiques étrangères - inutiles.

C'est l'esprit ingénieur. A l'époque des arts, on essayait d'utiliser aussi ces parties ou propriétés surérogatoires par l'ornement.

Les définitions modernes en mathématiques.

 

<L'analyse des phénomènes donne le moyen>

*

)Un homme n'est pas un instant et se joue tout entier dans un instant.(

*

[Croquis]

Comment l'homme se figure Dieu.

Comment il se figure la "perfection".

Comment il se figure l'esprit le temps et toutes ces choses.

Comment il ne se figure pas lui-même.

*

Temps. Lorsque des fonctions se commandent ou se subordonnent il faut pour ne pas percevoir de temps que ces fonctions (au sens mien) varient comme fonctions mathématiques continues les unes des autres.

 

Instant indivisibilité d'une accommodation.

*

Il n'y a point de petits phénomènes.



Date de création : 20-04-2003