<- CNRS 4, p. 115

CNRS 4, p. 116

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 117 Index des Cahiers


$

Si j'use de figures ou écritures matérielles pour aider ma pensée, c'est que l'acte ou la fonction de ma pensée que je soulage directement de la sorte, est de la même nature ne diffère que par la durée de netteté, de ces traces.

 

 

Ce mélange de mondes.

 

[Croquis]

 J'écris, je fixe la partie de ma pensée qui doit demeurer constante.

Je détermine sur le papier - je vais sur le papier jusqu'où n'allait ma substance - mon souffle. Détermination entière unique.

*

La correspondance (un - plusieurs) est limitée

en particulier la correspondance d'une partie d'une région avec l'ensemble est limitée.

Temps d'énumération ou tracement > < que durée de l'unité.

<Le Miracle est l'événement déterminé à coup sûr par un être qui le veut sans l'usage d'un moyen imitable, transmissible à quiconque (à n'importe qui).

Ainsi la trouvaille de génie  serait un miracle si elle avait lieu à coup sûr.>

*

<Rigoureusement ce mot "marcher" n'a pas même sens dans la proposition: Je marche et celle: il marche.

Et cette différence est marquée par je (ou il) qui n'ont pas d'autre sens, au fond. Je marche est plus moteur que il marche lequel est visuel.

Je et il marquent des différences de situation.>

*

Le grossissement des objets par les verres est dû à la discontinuité des éléments voyants.

Grossir l'objet A - c'est attribuer les rayons lumineux sur m + n éléments au lieu de m.



Date de création : 20-04-2003