<- CNRS 4, p. 108

CNRS 4, p. 109

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 110 Index des Cahiers


$

Je veille = je dure = je conserve quoi? La propriété d'être prêt --

Je suis en relation avec le présent. Mon présent contient quelques choses indépendantes entre elles. Il est capable de subdivisions nettes.

*

Temps canonique.

Axiomes. Il y a une hiérarchie de fonctions.

Il faut distinguer dans chacune, l'éveil - de la détermination uniforme. La période canonique est située entre 0 et la détermination complète de toutes les fonctions.

))Le temps vague en général doit être traduit en temps d'accommodation ou de coordination ou de détermination de fonctions précises.((

Et le temps des fonctions consiste dans l'ordre de leurs valeurs.

*

---> Observe, à côté, que si une association d'idées est constituée et si un de ces termes est donné, l'autre terme n'est pas toujours produit. La condition d'association c'est-à-dire, pour l'association, la donnée d'un terme est une condition nécessaire mais non suffisante.

*

Changer de domaines d'idées - ceci n'est pas défini par l'espace ou nature des idées mais par le mode de variation et de traitement, par l'allure de la pensée, sa vitesse, sa tension. Et cependant il peut arriver que ce soit une idée qui détermine le changement d'allures.

On peut penser géométriquement à toute chose, c'est-à-dire la remplacer par des éléments purs, bornés nettement et par des formes.

On peut penser mystiquement c'est-à-dire adjoindre un monde caché au monde donné. On peut penser plaisamment. X

On peut penser au hasard, ou comme physiquement (trouble, colère etc.) c'est-à-dire que la suite de la pensée dépend de l'état physique déchaîné par une idée initiale - ou d'un état physique simplement accommodé aux circonstances générales.

Le milieu, à chaque instant, agit sur les centres par 2 voies, la voie des sens et la voie des organes. Le monde extérieur nous imprime partie par les sens, partie par les organes. L'air pur agit sur le cerveau en même temps que le bleu du ciel.

*

X Quand il fait des plaisanteries, c'est tout le jour. Elles sont faites des éléments les plus différents - de même que l'homme sombre tire du noir de toute chose (et si la harpe l'apaise ce n'est par les idées mais par l'allure).



Date de création : 20-04-2003