<- CNRS 4, p. 90

CNRS 4, p. 91

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 92 Index des Cahiers


$

Cette idée: Claude est mon fils implique tout un développement - Souvenir. La vue de Claude ne m'apprend pas qu'il est mon fils mais elle réveille une série particulière de souvenirs que j'abrège en disant cela. C'est donc une relation entre lui, objet, et une suite non déterminée par l'objet mais par nous.

*

Toutes les notions qui ne sont pas des éléments de fonctions simples sont des relations - exactement comme tous les nombres non entiers en arithmétique sont des symboles de relations ou opérations. Opération est la conscience d'une relation, l'intuition de la formation d'une relation.

Ainsi  - notion abstraite etc.     est symbole de relation ou                                                        d'opération

      objet                 est relation

      sensation et choses est non relation

       analogues informes

      sentiment           relation entre sensation [[ Var. sup.: ou objet ]] et

                                          Moi ou le reste

                         relation non symétrique ______

 

Sensibilité - ordre.

Ordre - relation du mouvement et de la sensibilité-

mémoire - ordre

Conservation des correspondances de l'ordre.

Faire varier le temps pendant lequel je pense une chose c'est altérer la chose même.

 

Irrationalité du présent avec le passé

Double état du présent.

 

Mémoire et temps - sont caractérisés par l'existence de relations indépendantes entre des éléments de conscience - relations par lesquelles un élément peut être lié à un autre de p façons distinctes indépendantes les uns n'étant pas gênés par les autres.

*

))C'est le présent qui fait l'ordre naturel de succession du temps la relation la plus simple.

L'ordre des temps n'est que la projection de la forme du présent selon laquelle on va dans un sens unique((

                                   désordre utilisable

*

Mémoire I relation d'évocation ou d'appel

        II relation de reconnaissance

*

Le type canonique d'une pensée et son annulation complète dans une modification non consciente.



Date de création : 20-04-2003