<- CNRS 4, p. 86

CNRS 4, p. 87

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 88 Index des Cahiers


$

L'Art de penser.

         *

Temps Â. Temps ß etc.

 

Je ne fais qu'essayer de rendre plus nette et maniable l'intuition que j'ai de l'esprit.

           *

2 choses sont simultanées lorsque je ne les distingue que par une opération.

Lorsqu'elles ne se lient que par le "présent". Il n'y a pas de simultanéité purement mentale?

 

Simultanéité.

On appelle simultanéité l'ensemble de choses qui forment un groupe par rapport à la direction de l'attention. [[ Aj. marg. g.: ou correspondance réciproque ]]

Le simultané dépend du discernement qui est éducable.

Il est la correspondance du vu au point de vue. Correspondance non réciproque en général.

Impressions de tous côtés.

Le point de vue n'est pas immédiatement donné. Il est un état plus stable.

Il faut bien comprendre que la connaissance se divise toujours en filets tels que chacun ne porte qu'une seule détermination indivisible. Un élément de temps n'est au fond qu'une détermination indivise.

 

Le successif ou monovariante.

 

<L'état d'un corps ou élément ou partie détermine à chaque instant (ou se lie) univoquement à l'état de toute ma connaissance (le reste) à cet instant.

Mais la réciproque n'est pas vraie.>

Or l'état de cet élément est unique. Il n'y a pas de double. L'instant est ce qui exclut le double. C'est considérer l'ensemble au moyen de l'état d'un élément indivisible.

Si donc on divise (on peut diviser) l'ensemble de la connaissance en deux domaines tels que les déterminations dans l'un ne fixent pas l'autre.

Présent est ce dont la sensation ou la représentation est à ma disposition.

Le présent. Contact et habitude instantanée.

*

Le "maintenant" est comparable à "ce point"

"ce point", c'est-à-dire cet ensemble de valeurs liées par une relation (car psychologiquement à tout ensemble de valeurs ne correspond pas un point et les états (par analogie) au réveil sont confus, multivoques. Il faut une relation, poser l'origine (moi).

Le maintenant. Le présent est relation. Ce qui satisfait à la relation la plus complète.

Le point est la détermination la plus complète possible.



Date de création : 20-04-2003