<- CNRS 4, p. 84

CNRS 4, p. 85

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 86 Index des Cahiers


$

 

                        absolument - par nature.

Qu'est-ce qui ne peut revenir selon la Mémoire?

*

Observation.

La Mémoire n'est pas restreinte au revoir - mais le reconnaître qui est plus facile que le revoir, en fait partie. "Rien ne m'étonne plus en cette chose et cependant, si elle n'est pas présente, je ne la retrouve pas".

La mémoire peut agir presque sans représentation. Ainsi je raconte sans revoir, à tâtons, en voyant à mesure, une chose que j'ai vue.

*

Dans la Mémoire avant tout importance de l'action extérieure actuelle qui ranime le passé.

 

Si tu rougis encore à la pensée d'une telle aventure âgée de vingt ans, de trente ans.

Si tu rougis maintenant d'avoir été jadis quelque sot, impudique, brutal ou faible et que tu ne puisses te regarder sous ce jour, qui te présente ce miroir détestablement conservé? Quelle mécanique? Et qui la repousse? Et cette force de honte préservée si exactement!

 

Articulation et Mémoire précise.

Souvenir d'autant plus précis que plus décomposé et articulé car, j'ai alors déjà dans l'actuel remplacé l'objet et son existence donnée par des fonctions qui dépendent de moi; et les circonstances indépendantes multiples par des circonstances ordonnées s'excitant en série.

 

 

 

Mémoire - observation.

J'ai entendu vaguement un timbre, et ce son répété.

Maintenant je m'en souviens mais était-ce le timbre de la pendule ou celui de la porte? Une heure ou quelqu'un? Je doute. Le résidu est insuffisant. Il faut regarder la pendule, raisonner, évaluer un temps.

 

 

 

)Fais très lentement un acte d'ordinaire subit...Ce ne sont pas exactement les mêmes mécanismes ni les mêmes fonctions qui alors interviennent. Le vite et le lentement de l'homme agissant ne sont pas de simples degrés. Telle fonction absoute de l'un, est nécessaire pour l'autre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Date de création : 20-04-2003