<- CNRS 4, p. 77

CNRS 4, p. 78

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 79 Index des Cahiers


 

Très habile, parfois, le rêve.

)Ainsi certains effets de lui viennent de l'impossibilité de négliger (pendant son règne) ou de ne pas préciser, figurer, certaines relations qui dans la veille n'existent que sur les confins et jamais précisées car elles seraient alors contraires, contradictoires à ce que nous savons d'autre part, de mémoire certaine.(

Ce matin j'ai admiré l'art d'un rêve de cette nuit, qui d'éléments vrais faisait une scène possible, conforme même à des préoccupations actuelles, construite de matériaux déjà éloignés...Mélange extraordinaire bien combiné, satisfaisant à des conditions très différentes, noué comme une réalité, savamment faux, et comme elle joignant des points éloignés de moi, de mon histoire, sans faute possible - pouvant arriver demain mais n'étant pas arrivé.

Et ceci nécessairement.         [Croquis.]

*           

Nous apprenons aussi à vouloir. Mais au fond l'exercice le plus simple du vouloir devrait nous étonner. Apprendre à vouloir c'est oublier les termes moyens.

Il faut se représenter le début de la vie psychique comme ensemble de corps dont les liaisons n'existent qu'à l'état purement possible et général.

Certaines forces s'exercent qui de cet ensemble font un mécanisme et ce mécanisme exclut, une fois fait, l'action de forces quelconques. Tandis qu'il devient machine pour le reste des forces. Celles compatibles avec le montage.

Dans toute machine, les premières forces sont pour la construction.

La mémoire est l'effet d'un mécanisme réalisé tandis que le nouveau est le montage d'un mécanisme.

<Or ce qui était force de construction dans le premier temps devient>

Les forces nouvelles à chaque instant aux prises avec des liaisons dues aux forces disparues. Or dans la mécanique ordinaire on regarde les corps sans égard à leur structure, et on les réduit à des points ou systèmes de points ou à des masses de sorte que le système semble ne plus dépendre de ses conditions de construction.

 

[Croquis.]



Date de création : 20-04-2003