<- CNRS 4, p. 71

CNRS 4, p. 72

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 73 Index des Cahiers


$

Que devient cette poésie ancienne, ces significations des phénomènes naturels quand nous les pouvons regarder comme des "résolutions" d'état d'équilibre - ? sans proportion - --

*

De la distinction des phénomènes mentaux d'avec la conscience. Surface ou figure d'équilibre,

flammes - allumages - soufflages - déplacements - continuité. Surface de niveau - le présent.

Flux [?] résistances - différences de marche -

Séparation continuelle entre

--------

L'espèce, la conservation de l'espèce etc., entendre: un ensemble de conditions, un système qui tend à conserver un équilibre - système isolé.

*

Le fantastique et l'imprécis.

On ne peut pousser l'idée fantastique jusqu'au point où elle serait entièrement extériorisée et coordonnée, ))) entièrement définie dans toutes mes fonctions (ou les déterminant univoquement toutes) sans la détruire. (((

                  -->   Cf. nombre de fonctions coordonnées                                          degré de liberté -

                             réel - objectif  <--

*

Conscience.

Mes idées me montrent mon existence - me la font inventer, comme les corps vus font le soleil. c'est-à-dire mes idées me montrent leur ... insuffisance propre.

Alors toute chose quelconque se trouve déterminée ou coordonnée extérieurement à soi, étrangèrement à soi.

La conscience perçue par ses variations propres c'est-à-dire par un mode de changement des phénomènes qui ne peut leur être attribué --- ce qu'on peut dire ainsi: ..

*

Vu ou visible par un autre c'est-à-dire permettant un fractionnement, constituant un système suffisamment relié de fonctions pour "exister" sans le secours d'autres fonctions, pour admettre des variations indépendantes de lui - et exclusion d°                    --> la vue exclut l'oeil.<--

Mais ce qui n'est vu que de moi, exige qu'incessamment je m'en sépare.

*

Etre le Maître de ... c'est disposer des variations d'une chose dans les deux sens. Presser ou ralentir, lancer retenir et tant que le lancer ne gêne pas le pouvoir retenir.



Date de création : 20-04-2003