<- CNRS 4, p. 63

CNRS 4, p. 64

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 65 Index des Cahiers


$

Sensibilité simple et connaissance sont équivalentes [[ . Var. sup.: substituables ]] à l'égard de quelque chose - g(c) = g(b).

La sensibilité

*

Un système pensant ne peut se considérer soi-même à un instant quelconque. Mais il se considère justement tel et à l'instant même - Ce qu'il voit est essentiellement contemporain de ce qui voit. Voir et être vu sont un même acte ou une même modification.

*

Les images d'une douleur, d'un plaisir, et d'un acte [[ . Var. sup.: effort ]] sont de la nature d'une douleur, d'un plaisir, d'un acte.

Elles ne diffèrent des réalités correspondantes que par l'intensité.

Je veux dire qu'il peut y avoir transformation continue de l'image en la réalité - ce qui n'est pas en général possible.

Peine et plaisir sont vrais dans le rêve.

*

Substitution

sensation

idées.

 

 

Le modèle peut se réduire à peu de chose.  Il joue le rôle de la tierce fonction dans l'accommodation.

La sensibilité n'est pas interprétation tandis que l'intellect consiste dans l'interprétation des figures et phénomènes bizarres qui arrivent. Cette interprétation consiste soit en la suite même des phénomènes, soit en effets de la sensibilité à l'égard de ces phénomènes.

L'intellect consiste à être ou se tenir, conformément à un modèle. C'est un dédoublement.

Ainsi comprendre c'est recomposer un modèle donné au moyen de fonctions indépendantes.

Si ce modèle est donné par moi*, j'invente.

Sensibilité - toujours conséquence et intermédiaire toujours réelle.

Un mal imaginaire se décompose en un mal réel et une intuition non vérifiée.



Date de création : 20-04-2003