<- CNRS 4, p. 48

CNRS 4, p. 49

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 50 Index des Cahiers


Il faut donc admettre que toutes les parties d'un état instantané quelles qu'elles soient contractent entre elles une liaison durable mais indirecte, c'est-à-dire que le tout, la fonction qui marque le tout ou l'unité totale est le moyen de cette liaison.

 

(A P) = (A. C. P.)

Un objet est extérieur lorsque je sens que je puis changer par rapport à lui c'est-à-dire lorsque je puis tour à tour m'y adapter et m'en retirer sans altération. Réversibilité.

Lorsque je puis attribuer la variation à moi.

 

La pensée est le théâtre d'équilibres instables et de changements.

 

Postulats de certains critiques. Certains critiques ne comprennent pas que pour expliquer un auteur et ses oeuvres il faut en savoir sur elles et sur lui, beaucoup plus qu'il n'en a su lui-même.

L'avenir est au mysticisme, seul dernière chance de se mettre à part, d'échapper à la conformité des connaissances, à l'équivalence des "autrui" à cette mort de l'orgueil qui périt dans le nombre...

Dans un très grand nombre de phrases et d'expressions, les concepts employés ne sont pas réellement combinés entre eux, mais juxtaposés - et la phase semble intelligible - mais elle ne l'est que partiellement c'est-à-dire qu'une réflexion première l'accepte et la parcourt, tandis qu'une seconde l'annulerait et la décomposerait au lieu de la comprendre entièrement, c'est-à-dire de la définir dans toutes mes fonctions lui substituer une relation entre des fonctions dont je dispose.                                                 

 

                         $



Date de création : 20-04-2003