<- CNRS 3, p. 278

CNRS 3, p. 279

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 280 Index des Cahiers

$

La mémoire et l'habitude - compensations de l'instabilité.

*

Toutes les variables ont ce caractère commun de la transitivité - Elles ont de plus entre elles des relations de composition ou combinaison - Ainsi A se combine avec B et non avec C etc.

 

*

Voici deux rouges - un géranium et un dahlia -

Si ces deux rouges sont donnés séparément ils s'assimilent.

S'ils sont voisins ils se distinguent -

De plus il y a des degrés entre eux.

Ces rouges sont Rouge - à cause du chemin possible entre eux.

 

*

                1                       2

L'attention état général - pour une transformation -

                     3

Cette transformation est de potentiel en actuel en présence

                                          4

d'un certain actuel - Le résultat est correspondance --

 

1. Etat général.

Généralisation psychophysique.

Dépendance croissante - sens de l'onde.

Plus elle s'éloigne du départ, plus elle est confuse, - diffuse - multivoque.

*

)) Coordination - Elle n'est déterminée que pour une valeur - ou deux - - non - Je veux dire qu'à toute coordination correspond un degré de liberté - (( ou une variance - La correspondance uniforme, caractéristique de la coordination peut exister pour une seule valeur des variables - ou pour une ligne ou pour une surface etc. -

Ainsi la coordination irrationnelle est invariante. V=0

L'incoordination est une variance négative V = -   .

La coordination rationnelle V = Â (Â = nombre entier positif).

Toute coordination est donc une modification du degré de liberté - Cf. le sommeil -

Nombre de variables indépendantes - nombre de liaisons.

Ce qui varie dans la connaissance c'est:

  1° Le nombre de variables évoquées

  2° L'état de chacune d'elles

  3° Leurs liaisons ou la coordination

A ces éléments s'ajoute la puissance.


Date de création : 20-04-2003