<- CNRS 4, p. 30

CNRS 4, p. 31

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 32 Index des Cahiers


$

Toi, cet homme, ce désir - d'une part, êtes choses, réalités, individu, significations, d'autre part, êtes choc, temps, époque, modifications entre d'autres états, commencement, aboutissement, signal mécanique, nouveauté ou vieillerie...

de sorte qu'une représentation contient plus qu'elle ne représente et emporte mainte condition qu'elle ne renferme pas, de même elle peut différer d'elle-même comme un corps électrisé de ce corps déchargé, comme un corps en repos d'un corps en mouvement etc.

*

Je constitue mon homme au moyen de systèmes nombreux capables d'évolution [[ Aj. sup.: c'est-à-dire que l'évolution de l'un ne dépend pas de celle de l'autre directement ]] indépendants en tant qu'évolution entière, ces évolutions n'étant que provoquées, suspendues mais modifiables et se commandant ou s'obéissant par des interventions mutuelles ou extérieures.

La mémoire système à déclenchement, à évolution

 

La veille. "Etre prêt" vigilare, vigere, une corde.

On peut concevoir un système dans lequel, sans que cette veille soit altérée, se substituent sensations, travaux, épisodes de la connaissance sans avenir, sifflotements, bêtises quelconques, profondeurs, rappels de

Mémoire et quantité.

 

Si je ne souviens pas de telle chose cette notion d'oubli remplit cette lacune du souvenir.

 

Corps humain noeud dans un monde x. Comprends si tu peux.

définis-le par analyse

négation intérieure de la distance.

Je connais mon pied sans intermédiaire.

Je suis là où je ne suis pas.

Mon corps par rapport à moi.

C'est une région singulière de l'espace dont les points sont par intermittences définis aussi d'une autre façon que par l'espace, mais le définissent aussi.33



Date de création : 20-04-2003