<- CNRS 4, p. 28

CNRS 4, p. 29

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 30 Index des Cahiers


$

Interventions.

2 sortes . Interventions instantanées. Ex. corps qui tombe par déclencheur

           Interventions f. du temps. Ex. robinet entre liquides ou gaz.

 

 Lorsque tu veux faire le discours d'un personnage, imagine-le en musique, en récitatif, et songe à tout ce que le musicien peut et doit noter. Je suppose que des idées soient prêtes et libres.

Alors ce procédé te donnera la chaleur, la fluidité, l'ordre vivant d'un beau discours.

 

A est blanc

A est rouge  s'excluent et se séparent

 

A est blanc

A est petit ne s'excluent pas mais se séparent

On peut la mettre sous la forme

A est quelque chose

A est quelque autre chose

 

Les temps psychologiquement donnés ne sont pas composants les uns des autres. Un temps de cette forme ne peut pas être regardé comme une somme de temps plus petits même lorsque ces temps plus petits sont contenus distinctement et à la suite dans le donné.

C'est pourquoi la mémoire la plus fidèle ne reproduit pas la durée des phénomènes reproduits. Mais tout au plus et séparément la suite des phénomènes et à part, une notion vague de durée.

Considérons une suite réelle de la conscience. Ce sera une série de sensations dont les interstices seront des images et idées quelconques. Il y aura des relations entre ces termes divers.

Considérons maintenant le souvenir de cette suite,. On pourra revoir l'ensemble. On pourra ne revoir que les sensations, ou que les souvenirs que de telle idée faisant partie de la suite.

 

Si, déclic -

sépare

"Si"

Soient 2 propositions l'une conséquence  (de former quel corps) de l'autre

Si on les nie toutes les deux et si on stipule que cette négation double exprime un état présent et que l'affirmative exprime un état futur par rapport à ce présent, on a par cette opération reconstitué le si

Le "Si" exprime donc la négation d'un temps par un autre. [[ Aj. inf.: conséquence non actuelle ]]



Date de création : 20-04-2003