<- CNRS 4, p. 15

CNRS 4, p. 16

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 17 Index des Cahiers


$                                                                                                                                                    

Nous avons deux notions fondamentales.

celle de réflexe

celle de continuité.

Celle de réflexe - non pas du réflexe savant - mais de la correspondance de deux phénomènes liés asymétriquement

La force au sens général et ordinaire du mot est ce que nous devons nous représenter par un effort musculaire.

 

Le ne pas s'adapter - ne pas épouser ce qui arrive - considéré comme une vraie puissance.

Le meilleur mode de dépasser et de comprendre un esprit autre est de combiner avec art, l'adaptation à lui et le refus d'adaptation.

*

Connaissance de l'asymétrie  AB = BA  Cause-effet

 

Mon caractère veut que je poursuive de préférence les recherches intérieures, qui aboutissent à un système fini dont il s'agit seulement de mieux ordonner, de mieux dessiner, de mieux posséder le total, toujours connu; cependant que les recherches physiques sont sujettes à des bouleversements inattendus, de même que le globe peut brusquement changer sa figure et la carte tandis que l'homme ne peut que s'annuler ou varier très lentement.

 

Une vieille nation est celle qui s'avise qu'elle est gênée, aujourd'hui, par des souvenirs, des habitudes, choses qui dans une nation sont représentées par des individus formant donc des partis, des classes.

C'est comme un homme vieillit.

Mais une nation peut se renouveler et diminuer cette entropie, car les éléments demeurent discernables, existant indépendamment les uns des autres. Tandis que l'homme en meurt.

Il y a une relation étrange entre la mémoire et la mort. Perte de la faculté de se transformer.

Science, accélération de ce processus.

Toute pensée d'un certain genre est un abaissement de la faculté de transformation.



Date de création : 20-04-2003