<- CNRS 4, p. 14

CNRS 4, p. 15

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 16 Index des Cahiers


    

$

J'élimine du monde le rêve au bénéfice de la veille, et les impressions confuses ou multiformes au profit des nettes et les choses complexes au profit des simples; et les délicates architectures variantes de valeurs et de sensations et les mystères réels des transformations sont effacés par la solidité des objets, la séparation des classes; de sorte que j'échange continuellement un monde qui se pourrait assez facilement rapporter au monde que fait soupçonner la physique et la science des vivants, contre un monde original - toujours susceptible d'être entièrement exprimé par un langage, et reconstitué par des éléments finis et par des opérations distinctes.

Dire: un objet, c'est dire, je veille à tel objet

*

Dans l'échange ou vente, l'objet possédé par A et qui sera échangé contre l'objet de B est un véritable excitant sur A. Je suis excité par la possession d'un objet échangeable, comme par un trop plein de force.

spectre : ce qui n'existe que pour la vue. sneÂ

*

En art, le mauvais, (pour x) c'est l'incomplet. Ne confondre pas avec l'abstrait. L'incomplet, c'est-à-dire ce qui ne suffit pas à exciter chez x un système complet de réponses -  et lui laisse le loisir de se diviser . Cf. les idées vagues d'accord, d'harmonie.

*

Valeur de position dans la même unité.

 

L'excitation vient de 3 sources.

L'extérieur

L'organisme

La pensée

Comprendre c'est faire les 2 opérations 1° de passer du ou des signes à 1 sens.

pouvoir repasser du sens aux signes donnés.

Ce double mouvement implique la transformation d'une relation donnée en une nécessité intérieure.



Date de création : 20-04-2003