<- CNRS 4, p. 13

CNRS 4, p. 14

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 15 Index des Cahiers


  $                                                                      

         fuir

danger

       résister              2 cycles de

                                   transformations possibles

                                         réel

La seule idée de danger, ou plutôt la seule figure ne suffit à rien déterminer.

Quelle est la pensée qui formera le cycle de transformations?

cycles.

[Dessin de cercle]

*

Le langage accomplit 2 travaux distincts par les mêmes moyens: ou bien il rend présents des objets absents, ou bien il rend présente l'attention absente d'un objet présent. dans les 2 cas la même proposition peut servir.

S'il en est ainsi, cette fonction doit être uniforme, et toutes ces valeurs s'exclure entre elles.

La netteté s'exclut si A est net, B est confus.

Veiller, dormir, vouloir, faire attention, choisir, décider, distinguer, réfléchir, hésiter, attendre, changer d'avis (brusquement), persister, etc. sont peut-être des valeurs d'une même fonction la plus centrale (pour l'"esprit")

Toutes ces propriétés ne sont-elles pas absentes du rêve?? et puis ne sont-elles pas l'organe général des connexions et relations en tant que perçues, ou de la perception des connexions. Cet organe ou fonction ayant une existence propre, traite les fonctionnements particuliers comme ceux-ci traitent les excitations extérieures.

- Et chez l'enfant??

*

Présence d'esprit,

liberté de connexion.

Transformation réflexe

        cf. phase. Subdivision interne

        cf. simultané. unité de temps.

            Perdre la tête, comme c'est juste?

*

Mémoire.

A, qui d'une part et d'abord a été le produit de m excitations, d'autre part, et ensuite, est reproduit par une seule excitation.

 

La relation est une équation entre une chose exprimée par une unité et cette chose exprimée en parties groupées.

On opère sur cette équation, on fait sortir selon les règles un des termes en parties. Alors ce terme implique d'une certaine manière, le tout primitif modifié de façon à ce qu'il détermine le terme mis à part.

 

Relation, association rémanente entre les parties d'un tout précédent. C'est l'inverse d'un nom.

 

Si ma jambe est endormie, je ne réponds plus à la pression qu'elle subit entre mon poids et la terre, et je fléchis par absence de l'excitation dans mes muscles de côté, et je crois que la terre s'enfonce. La pression physique subsiste mais la pression sensitive est abolie. Mais dans le sommeil, les actions physiques de ce genre sont abaissées et les réactions sensitives sont à la merci d'un rien..Il y a séparation entre

[Croquis.]                   Le rêve est divisible en fragments tels que sont les fragments de la veille.



Date de création : 20-04-2003