<- CNRS 3, p. 909

CNRS 3, p. 910

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 3 Index des Cahiers


 

$

 

Suite non renversable par contradiction

Il faudrait que repassant de D en A j'eusse pourtant le sentiment d'aller de A en D, que je marche vers D en me déployant vers A

Le souvenir ne va pas de maintenant à hier, mais il saute de maintenant à hier et coule alors de hier à maintenant.

La mémoire n'est possible que par la possibilité de ce bond.

Elle comporte 2 opérations, bondir, et puis descendre continûment

 

*

 

Présent : champ de la conscience

Présent actuel : partie du champ de la conscience qui laisse mes actes libres.

Temps : connexions division du champ total en libre et restreint

 

*

 

Le nombre des choses connaissables semble infini et la connaissance semble indépendante de ce nombre infini

 

*

 

Le temps est, généralement parlant, la notion ou plutôt les notions que nous avons directement de la diversité de nos fonctions

Il est la manière spéciale de cette diversité de se faire représenter en nous, de telle sorte que nous ne le connaissons pas d'abord mais lui d'abord.

de même nous voyons les objets avant nos fonctions..

 

*

 

Pour accroître la vitesse de nos réactions nous les pensons et les répétons d'avance, et surtout peu avant le moment du besoin (comme si on faisait la moitié du chemin d'avance

[croquis]

A toute substitution correspond un accroissement d'une grandeur dans une seule et même voie

 

Je le vis et d'un coup secret me jeta sur le port de Gênes, devant les bateaux: que faites- vous ici? lui dis-je

Ici -- c'est-à-dire loin du lieu de votre image [[ . Aj. sup.: Gênes ]] - et en même temps, loin du lieu de mon corps

Paris.

 



Date de création : 20-04-2003