<- CNRS 3, p. 890

CNRS 3, p. 891

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 892 Index des Cahiers

$

La passion est une distribution "arbitraire" de l'énergie excitante aux représentations.

Arbitraire c. à d. ici non déduite (ou fonction) des conditions de stabilité du système total.

La "raison" est adaptation ou conformisme des représentations au "réel" et singulièrement adaptation des quantités d'énergie fournies à telle représentation, suivant les conditions du système total

Toute passion est la conduite du système total par une excitabilité particulière, dans un système partiel qui tend à dominer et à se répéter ses fonctionnements.

*

La conscience se déplace dans un espace ou réseau à plusieurs dimensions dont les sommets sont des "idées" (mots, images, etc.) et dont les côtés représentent les "associations".

Entre deux sommets quelconques, plusieurs chemins sont possibles sinon une infinité.

*

Une journée - Peut-être puisqu'il est si malaisé d'exposer ces idées dans un ordre volontaire, leur origine et leur but étant justement leur intrication - pourrait-on faire comme une journée d'homme où tous ces ressorts joueraient?

Mais objecte qu'une "journée" est un temps et alors il faudrait montrer par un artifice que cet ordre du temps peut être conçu altéré et cette loi écartée

Le moment P vise le moment S.


Date de création : 20-04-2003