<- CNRS 3, p. 889

CNRS 3, p. 890

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 891 Index des Cahiers

 

$

Imagine un fluide: Te sentir

Cette masse continue, infiniment divisible

Toi fait de parties distinctement articulées

Uni en tous sens par des éclairs et des "ordres"

Par un sentiment instantané, un à un,

Uni par des si et des quand, par des Moi... [[ .Rat.: Je nage! ]]

*

Que le littérateur soit l'homme d'une théorie, non pour la théorie mais pour se tenir debout en ce temps.

*

L'instinct est un réflexe dont la demande est une sensation - dans le réflexe proprement dit, la sensation ne figure pas, ou elle figure à côté d'une évolution qui en est indépendante.

On conclut alors, en vertu de la liberté générale des suites d'une sensation que la liaison régulière constatée est le résultat d'une modification permanente installée antérieurement

*

[Je me souviens maintenant que (j'ai oublié (hier de regarder l'heure))-] = Je me souviens maintenant de regarder l'heure...et la regardant idéalement je trouve que je n'avais pas, hier, regardé réellement.

So (OG(A)) = S(A) + C(Ao)

*

Juger c'est recomposer. L'intellect est une reconstitution [[ .Aj. sup.: par une autre voie ]]

Le jugement est de passer de l'unité donnée à une pluralité préexistante à part de notations puis de joindre les notations de sorte que la notation résultante restitue (plus ou moins) l'impression primitive.

Il faut distinguer soigneusement le "reproduire" du "reconstituer"


Date de création : 20-04-2003