<- CNRS 3, p. 886

CNRS 3, p. 887

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 888 Index des Cahiers

$

Relation entre partie variable et partie constante d'un système [[ .Aj. inf.: division ]]

Tout état de conscience est tel que certaines pensées en sont plus "voisines" que d'autres  - il y a des pensées plus imminentes - et quoiqu'elles ne se produisent souvent pas explicitement, elles se distinguent virtuellement de toutes les autres, à ce tel moment.

*

Attendre - s'exciter. Coordonner un acte à un événement imaginaire - ou plutôt à sa conformisation réelle.

 

L'amour n'est qu'une attente, point par point.

*

Chaque doigt de la main a sa "personnalité" plus ou moins distincte et qui se perd à un certain niveau.

*

Le passé est exclu par le présent comme écrire ceci exclue une autre écriture.

A une fonction correspond un seul fonctionnement

phi (a.b) = phi (a,c)

*

Tout ce qui est pensé simultanément est fait de parties qui n'ont chacune qu'une seule valeur.

*

J'imagine que je gravis l'escalier.

Mais ma montée est m fois plus rapide que la réelle

Et si je veux l'y conformer, ajouter du temps

c'est comme un ingrédient étranger

  B -- A = E + B'- A'

Cet ingrédient de temps pur, E est caractéristique de l'attente

Le plus beau est de penser dans une forme qu'on a inventée.

 

Ce n'est rien que


Date de création : 20-04-2003