<- CNRS 3, p. 879

CNRS 3, p. 880

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 881 Index des Cahiers

$

) Une erreur de philosophes, quant aux temps a été de ne le considérer que comme notion ou même comme "forme du sens intime" - c'est-à-dire comme lié à la conscience - tandis que son rôle est plus étendu. (

Il y a un temps perceptible en toute transaction de conscience. Mais il y a aussi des temps et même des temps bien déterminés hors de la conscience.

Il n'est pas seulement "l'intuition de notre état intérieur" puisqu'on le trouve comme propriété non perçue.

*

Il y a successif, succession, lorsque des objets distincts A B C -- sont liés entre eux d'une seule manière par mon présent identique.

Je passe de A à D par un  chemin entièrement mien, et par un seul.

Le présent est au fond le sentiment de la possibilité d'une substitution, laissant un invariant. --> Le présent,                                limite d'une accommodation. <--

 

Moi - présent [[ . Var. sup.: conscience ]] - équilibre - diversité - Sensation - fonctions.

Time prolongation du moi - trace de déplacement de l'équilibre.

*

Appréciation d'une correspondance D R., de l'état dans lequel cette correspondance est valable, de l'irrenversabilité de cette correspondance, et de la possibilité de phénomènes intercalaires c'est-à-dire qui ne sont pas encore la réponse attendue, et de plus par rapport à D R indifférence des phénomènes intercalaires.

Postulat fondamental: on peut substituer à P Q S, phénomènes quelconques, une intuition particulière intérieure, toujours de même forme.

En d'autres mots (P Q S) sont comme nuls par rapport à D - R - mais on ne les trouve pas ainsi, on les annule en leur substituant une certaine sensation intérieure, une sorte d'activité sans objet.

*

Le maintien à l'état éveillé, sursensible et non agissant d'une certaine fonction, m'apparaît comme un phénomène de grandissime importance.

Le reste peut, dans cet intervalle, soit "dormir" soit faire autre chose.

Et cette fonction devient comme isolée dans l'être; formant comme un être indépendant.

Ainsi: l'appréciation du temps -

       le sommeil sous conditions d'éveil

       l'obéissance à un ordre suggéré 8 jours avant.


Date de création : 20-04-2003