<- CNRS 3, p. 863

CNRS 3, p. 864

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 865 Index des Cahiers

$

Vouloir  Y ------

 

                     Intervalle    Point d'arrivée -

Point de départ                    réveil (car on se

commencement du          moyens -      réveille d'avoir

temps si l'excitation    adaptation    voulu et agi)

origine est          mémoire  divers

                     maintien évacuation

                              délai

 

Représentation considérée comme formule d'actes.

Etat considéré comme non actuel et devant être obtenu.

Le germe du vouloir est dans cette négation primaire  - non actuel.

Désir - et inactualité de la chose excitante.

La volonté est un rôle joué par une image - < une image faite organe après qu'on l'a eue faite d'abord>

*

Significatif -

Ce que je viens de vivre [[ . Aj. marg. g.: formel ]] je le revois encadré, fini, dessiné. Ayant été point, je me tire de la courbe et je la vois ensemble.

*

L'attention s'écarte du présent absolu comme le ressort.

 

réserves - tensions

      mémoire

      vouloir

      attention

 

Présent = coïncidence de l'accommodation mentale et des perceptions, avec l'état total du système.

Et aussi équilibre continu entre le système ø  et le système Y.

Cf: volonté comme différence de marche.

*

L'écrivain pour moi est celui qui exprime, dans un certain système = le langage usuel.

La sensation est due au changement d'un changement étendu et indéfiniment situé, en un changement de potentiel intérieur à un système.

                                  *

Symbolisme poétique. Le symbolisme (le nôtre-) est simplement l'usage, l'utilisation habile de la pluralité de significations et d'associations - d'un mot.

*

*

Quoi de plus "Moi" que les sensations de MA

langue dans MA bouche.

*

L'arbre, corps énorme entre la finesse de ses principes dans la terre et la finesse de ses conséquences aériennes.


Date de création : 20-04-2003