<- CNRS 3, p. 847

CNRS 3, p. 848

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 849 Index des Cahiers

$

Point

Conformément à la définition du point donné infra, un objet de dimensions quelconques donne un point - détermine un point si cet objet détermine en "moi" un état un, une unité de coordination. En généralisant, on voit d'abord que le même objet - peut donner successivement un point et puis un ensemble non simple. Par exemple: un bruit détermine un point (vers lequel je me tourne) et subséquemment un domaine de points. Le point est alors la solution c'est-à-dire l'ensemble de valeurs des fonctions M', M'' etc. N' N'' etc. qui se déterminent mutuellement.

Le point est l'état que je prends pour que m fonctions se déterminent mutuellement, au moyen d'une seule détermination dans une seule fonction (m+1)ème.

*

La mémoire à l'instant où elle reçoit l'impression la reçoit en certaines conditions (A).

Et elle restitue en certaines autres conditions (B). Et elle prend (sous ces conditions A) ce qui se produit en une certaine région R.

Et hors de cette région, prend-elle quelque chose?

En d'autres mots, se souvient-on pas de choses jamais vues, mais qui ont eu lieu dans une région non consciente R'? C'est un mécanisme dont nous reconnaissons que les extrêmes manifestations.

*

Propriété élémentaire de tout élément.


Date de création : 20-04-2003