<- CNRS 3, p. 830

CNRS 3, p. 831

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 832 Index des Cahiers

$

Elle ne donne que le dehors de mon dedans. Mais cependant ce regard introspectif - diffère du regard extérieur en ceci que vers le dehors il n'y a pas de réciprocité entre la vue et ces paroles ou notions qui s'y adjoignent - tandis que dans l'intérieur autant la vue souffle des paroles, que les paroles éveillent des images.

C'est pourquoi une représentation étant traduite en paroles et ces paroles retraduites en autre représentation, on peut chercher la transformation, comparer les 2 états, perfectionner les paroles.

Et celui qui cherche l'expression - essaye en divers moments ces expressions et si l'effet obtenu en 1er lieu ne tenait pas à des circonstances non exprimées du 1er moment - Tension.

 

représentatif ou descriptif

"suggestif" ou partiel ou contigu

pur ou fonctionnel.

*

)) L'ornement est la mise en évidence du principe fonctionnel - Ce sont les lois des fonctions pures visibles au moyen d'éléments de représentation. Les fonctions d'un certain ordre sont toujours plus étendues que toute représentation.

Surplus d'énergie. Liberté restante. Marque d'une force plus grande que celle nécessaire et suffisante pour l'acte principal - Cf. les jeux des enfants.

Ainsi la poésie est avant tout un jeu fonctionnel des appareils phoniques et verbaux et aussi une sorte de jeu fonctionnel de la faculté représentative ou descriptive - possible à cause de la liberté des images par les signes. Et dans certains cas comme dans les jeux d'enfants, elle fait la réelle - elle réalise trop, mêlant trop au sentiment fondamental de jeu, extension, échange, équilibre d'attitudes - un sentiment de réalité qui lui est impur.


Date de création : 20-04-2003