<- CNRS 3, p. 793

CNRS 3, p. 794-795

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 795-796 Index des Cahiers

$

Le temps résulte de la pluralité ou subdivision de l'être quand cette division devient consciente.

Si le temps permet les contractions - c'est à cause de la division en domaines en chacun desquels peut exister chacune des contradictions.

Le simultané a lieu lorsque la subdivision admet des points communs à ses domaines. Le successif lorsque l'existence de la chose consiste à changer de domaine.

Il s'agit de définir ces domaines dont chacun contient des termes simultanés - Ces domaines sont définis par leur accommodation ou coordination unitaire propre. A est simultané avec B lorsque A et B et leur chemin sont compris dans la même accommodation. Réciprocité intérieure au domaine - Dans le simultané p choses correspondent à 1 accommodation.

Sentiment du mouvement ou du changement contenu dans 1 domaine.

*

Les choses dépendent du  temps (simultané) c'est-à-dire de moi.

Sentiment de la durée

Son intensité - (durée)

Sa figure (sens,DR, etc.)

Sa localité.

Le temps dépend des choses (successif) - changement de domaine.

Ces deux relations sont asymétriques.

) Lorsque ma pensée comprend (à la fois) l'objet A et l'objet B, A et B n'y sont jamais directement échangeables et se discernent toujours, fussent-ils identiques en nature.

*

Nous avons peut-être besoin de tout exprimer en fonctions d'une seule variable.

*

Suppose-toi recevant un seul son isolé dans le silence. Ce son déterminé change de lui-même. Il se répète dans un autre monde. Si j'étais distrait et que je me réveille assez vite je le ressaisis avant sa définitive mort et je le refais pour le percevoir. Rien que par son passage il a fait une trace brute que je puis retrouver dans cette mémoire instantanée qui est comme l'arrière vibration de l'organe récepteur.

*

On considère dans le temps mémoire, deux domaines distincts dont l'un est prolongeable par l'autre au moyen d'une variation linéaire (passé - présent).

Si deux phénomènes A et B sont considérés comme reliés par plusieurs lignes et suivant les deux sens ils sont simultanés. La simultanéité demande donc une sorte de brève expérience.


Date de création : 20-04-2003