<- CNRS 3, p. 779-780

CNRS 3, p. 781

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 782 Index des Cahiers

$

 

Lorsque la connaissance ne dépend plus que des circonstances extérieures le moi est une sorte de potentiel - étant peut être la sensation propre de l'activité cérébrale - laquelle sensation se confond plus ou moins avec celles qui sont des sens et des organes non parfaitement centraux.

Cette sensation d'existence indépendante dit en quelque sorte = tout ce qui n'existe pas m'est aussi permis - n'est que suspendu accidentellement et tout ce qui existe est plus petit que moi.

Toute conscience est un état instable adaptation instantanée.

L'automatisme est caractérisé par des interventions - et celles-ci demandent des potentiels éloignés de leurs minima et des stations ou équilibres instables.

En psychologie il y a une remarque étrange à faire. Un état non automatique peut être amené par un procédé automatique - de sorte que l'automatisme et le non automatisme se pénètrent - Le non automatisme est caractérisé par la présence nécessaire des images dans le trajet - Le trajet serait différent si les images disparaissaient; et de plus les images dont il s'agit ne sont pas déterminées complètement par les excitations quelconques, mais elles peuvent ou s'adonner par rapport à une notion, à un but vu, et maintenu - etc. etc. - Or, un état non automatique peut être mis en train par une association quelconque je puis avoir l'habitude de chercher à varier l'habitude - Je puis automatiquement sortir de l'automatisme.

*

Je vois tel objet et je possède, je rumine les actes possibles quant à lui je le vois et je ressens les déplacements que je puis lui faire subir. Il est dans ma main déjà. Il est mû d'avance. Mais voici que maintenant je l'attrape - il est réellement saisi. Que dois-je penser pour distinguer ce réel du réel antérieur?. J'ai passé d'une considération double ou divisée de cet objet à une unité. J'ai produit quelque chose de nouveau qui dépend de quoi? Ici une lacune que j'appelle moi. Car rien ne me montre ce qui s'est passé dans l'interstice - Et cependant quelque chose a eu lieu, une décision, un accroissement de tension - un franchissement - une allocation d'énergie indépendante.


Date de création : 20-04-2003