<- CNRS 3, p. 772-773

CNRS 3, p. 773

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 774-775 Index des Cahiers

$

3 Lois

1) Une chose me fait penser à son ex-suivante ou ex-              contemporaine.

2) Une chose me fait penser à sa contraire, à sa                    semblable, à sa symétrique et réciprocité.

3) Une chose est remplacée par une sensation.

*

Le monde extérieur est l'ensemble des représentations uniformes c'est-à-dire des instants où les diverses fonctions sensibles sont liées uniformément entre elles.

Or lorsqu'une telle liaison existe elle donne toujours un domaine d'un seul tenant - c'est-à-dire un ensemble dans lequel la perception se meut sans abandon de l'uniformité. Il y a continuité de l'uniforme.

*

Ultima in sensu ultima erit in memoria.

La mémoire n'est pas représentée par son contenu.

A demi actuelle, A demi passée.

Et dans elle, A B diffère de B A.

*

Je complète rapidement une impression par toutes les images relatives à elle, appelées par elle et compatibles en même temps avec le reste de mes impressions actuelles.

Ou bien

Je complète une impression par les images (ou aussi demi-impression subjective) qui la neutralisent, ou forment avec elle un tout complet - éteignant toute excitation - ou qui font partie du même tout fonctionnel.

*

La logique commence chez l'enfant par les similitudes.  Puis on efface les similitudes apparentes et on en institue de cachées.


Date de création : 20-04-2003