<- CNRS 3, p. 767

CNRS 3, p. 768

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 769 Index des Cahiers

$

Notre mécanique a été tirée de l'observation des machines simples, celles qui sont faites de corps solides ou tendus - puis on l'a divisée et adaptée à la représentation des autres machines.  Mais quoique rigoureusement suffisante, elle n'est pas heureuse dans l'analyse des mouvements du vivant.

L'expérience grossière marquée par le langage, a depuis toujours institué des notions comme l'élan, l'effort, la fatigue, l'impulsion, le brusque fonctionnement et des fonctions périodiques très compliquées - lesquelles sont ou difficiles à retrouver mécaniquement ou à peine abordées dans la dynamique depuis l'énergie.  Et surtout l'accommodation du moteur vivant est un fait sans mécanique surtout quand la volonté s'y mêle.  Enfin la théorie des interventions c'est-à-dire des transformations de l'énergie d'un système commandées par un système énergétiquement extérieur au précédent - est inexistante - - -

*

Manière de voir - Manoeuvres intérieures - Opérations... Mes joies! je mets au hasard:

  Espaces inter-objets,                  Là était le vrai.  Ce                 Relations, embrassement de      "matériel" spirituel si     plusieurs choses                  précieux, indépendant      Cà et là  - lieu des points        de tout.                   Agrandissements, déformations

     Simplifications -

     Déplacements

    Transformations (Et déjà l'intuition ne

reconnaît pas les plus simples.

ø ø (-) =                       Par exemple:

thèse, antithèses, équation     Une couleur est la transformée

symétries                      d'une autre au moyen d'un

Développements, Réversions     certain chemin continu.

- inversions                   Ce chemin est du genre

correspondances                "attention", accommodation.

Arbitraire de ces moyens       Alors quid de la conservation -

dans chaque cas.

*

  Contrastes, symétries, complet - formel pur - III

3 lois   Lois organiques - phases - durée, sentiments            interruptions généralisations - sommeil etc.- forces - I

  Lois significatives - Réciprocité - Transformation de simultané en successif et de successif en simultané - II                    

 

Ces lois sont toujours en composition. Ainsi mémoire = une loi organique interprétée significativement.

III semble résulter de I interprété par II.


Date de création : 20-04-2003