<- CNRS 3, p. 748

CNRS 3, p. 749

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 750 Index des Cahiers

$

Fais un conte de plusieurs personnages, sur le style. Que soit agitée entre eux quelque page d'écriture, mot par mot, avec de délicates arguties et un bon sens large, pour faire voir l'infinie discussion des effets, la variété des interprètes, ceux mus par leurs habitudes, ceux par la jalousie, ceux par des principes, et ceux par la connaissance de l'homme; - et comment ce que voit l'auteur n'est pas vu par le lecteur, l'auteur n'écrivant qu'une partie du tout qu'il possède et venant à nier sur l'écrit ce qu'il vient de poser sur l'écrit, pour avoir oublié d'écrire son changement propre, mettant ensemble ce qui lui plaît de sa pensée et ce qui est nécessaire à la suite, sans tenir compte de ses propres intervalles pensés - de sorte que le lecteur épouse mal la forme qui lui est proposée.

... Epuiser un sujet sans tout dire.

*

La Science n'est que le règlement de mes pouvoirs.

*

Association - Signaux demi conscients.

*

Le sens des événements peut être exposé ainsi: deux événements non séparés ne peuvent inconsciemment se confondre ni s'échanger.

*

Deux événements [[ . Rat.: objets ]] sont regardés comme simultanés lorsque leur apparition ne dépend que de mon mouvement et que je puis repasser de l'un à l'autre par mon seul mouvement - Alors je m'attribue la succession et à eux la simultanéité. Alors aussi quand je veux créer le simultané de l'attention pour changer l'ordre donné (A B:) je dégage mon mouvement propre.

*

Le poème du Problème.

*

En somme tout le débat est entre la conservation - et l'amplification de la vie.


Date de création : 20-04-2003