<- CNRS 3, p. 741

CNRS 3, p. 742

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 743 Index des Cahiers

$

Accommodation - adaptation - Notre seul domaine.

Le terme final est l'établissement d'une correspondance uniforme - ou unité.

Les sens ne coopèrent que par coïncidences ou correspondances. Ils sont n domaines continus entièrement séparés et entre deux quelconques se fait une table de correspondances par l'intermédiaire du sens de l'espace; de même que dans ma chambre où je ne vois qu'elle, le bruit externe vient et prolonge l'espace, le même mais dans telle région, vu et dans telle autre, sonnant.

De même le temps est la correspondance singulière entre tout phénomène et la conscience permanente.

*

L'image interne est (de plusieurs façons) f(t).

*

O conscience, à laquelle il faut toujours et toujours, des événements! Il suffit que tu sois, et sois éveillée pour être remplie.

Toujours tu préfère le hasard au vide et le chaos au zéro. Tu es faite pour toute chose, et tu fais n'importe quelle chose pour subsister. Et quel monstre que tu fasses, tu veux lui donner une signification, ne pas l'avoir vu en vain.. Et invinciblement aussi, tu te divises, tu préfères quelqu'une de tes parties.  Tel fantôme sera le roi des autres. Telle parole sera plus puissante.  Telle idée plus étendue, plus maîtresse que son instant - Adieu.

*

Au plus haut degré l'homme se compare à un lieu vide, à une feuille blanche, à une page d'eau où tout se trace mais rien.


Date de création : 20-04-2003