<- CNRS 3, p. 736

CNRS 3, p. 737

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 738 Index des Cahiers

 

Sans l'obligation de nous tourner vers l'événement inattendu et vers l'idée adventice - nous serions à la merci de notre pensée commencée. La menace la plus grave nous y laisserait -

Et sans la force de maintenir cette pensée quelque temps nous serions à la merci du moindre bruit, du moindre passé, - du hasard continuel.

Sans distraction danger [[ . Rat.: pas d'adaptation ]] - Sans attention impuissance.

*

L'attention extérieure plus stable que l'attention intérieure - moins laborieuse.

cerveau - idée signe -- instabilité, diversité - fatigue nulle

<membres> idée acte - fonctions continues - fixation,                      prolongements réglés -- fatigue vite.

                              x = B

                              Ax = 1

*

--> La forme directe de la connaissance est non réciproque.

Un événement quelconque est perçu comme demande ou réponse - ou comme élément intermédiaire.

La pensée est une suite de résolutions c'est-à-dire de contraintes - détentes ou encore d'états instables entre 2 états plus stables.

C'est ainsi une suite de destructions, plus ou moins compliquées, car on peut avoir des sous-groupes intermédiaires. Ainsi A est détruit par B mais superficiellement - A demeure à demi existant - puis C détruit B, D détruit C, et E détruit D et détruit entièrement A.

A a donc eu une existence potentielle pendant BE.

*

C'est une chose admirable que le mécanisme de la pensée soit en quelque sorte incompatible avec les produits de la pensée - avec le monde et le solide qu'elle réalise fictivement.

   *

Ecrire en tenant compte de cette structure par résolutions. Elle est certes inhérente déjà au discours par nécessité - mais la mettre en évidence - comme la mesure.

 

-->transformation automatique et point de                           transformation.

- identité du processus de transformation.

Les phénomènes successifs quels qu'ils soient, s'ajoutent en quelque sorte les uns aux autres et comment? Par la conscience du chemin continu et simple décrit par le punctum videns.


Date de création : 20-04-2003