<- CNRS 3, p. 726

CNRS 3, p. 727

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 728 Index des Cahiers

$

Le premier pas de la civilisation fut et demeure de régulariser les recharges et les besoins des vivants, de compenser les inégalités de la quête entre les jours et les hommes, de surmonter les variations extérieures - de faire permanent le régime de l'humain. On ne dit pas du lion cherchant une proie qu'il travaille. Prévoyance.

*

Formel, durée de l'ouvrage.

*

 < Le temps est la consommation continuelle de ce par quoi toute chose existe, de ce qui supporte n'importe quelle chose. >

*

Significatif - annulation du temps -

diversité générale

chemin singulier - réciproque -

1° diversité générale

2° Ecoulement - régime.

3° - Significatif chemin singulier.

*

Le monde extérieur cache l'interne comme le jour fait les étoiles, à cause de la faiblesse relative. Mais il y a des exceptions, des phases inverses.

*

Ordre d'une connaissance.

Telle notion ne peut exister que dans tel état au moins.

Se placer dans un état initial incoordonné, réveil par exemple, et voir la distance de 10 à 1p.

       -----

Clore les yeux, ce qui change la conscience. Or par cette opération indépendante,  ce qui était possible avant devient impossible.

Myriagone - éclat d'un ton.

On peut toujours trouver une impression extérieure telle que elle soit toujours confuse intérieure. Donc 2 mondes.

 

 

Sachant que toute chose - (la plus intense), une fois écrite est devenue nécessairement une combinaison de formes préalablement connues (existantes avant l'impression) - l'idée vient de dominer une bonne fois toutes les formes possibles.

Et comme au lieu de chercher les courbes dans les intuitions particulières on peut les chercher par leurs classes <illis.> ...


Date de création : 20-04-2003