<- CNRS 3, p. 702

CNRS 3, p. 702-703

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 704 Index des Cahiers

$

Au lieu de corps et âme, être vivant, moi, etc. on pourrait mettre

L'être tel qu'il se connaît  | tel qu'il se perçoit

                           | tel qu'il se surprend

                           | tel qu'il se laisse voir

                           | tel qu'il se laisse-être

*

Lois naturelles. nature - cela veut dire que nos sensations se suivent de façon à restreindre de proche en proche nos représentations. Les relations entre sensations sont plus restreintes que celles entre images. D'où l'on peut penser que ces images plus libres sont d'espèce entièrement différente des sensations. Elles ne semblent plus libres que si on les assimile aux sensations.

Nous-mêmes corrigeons nos images par le souvenir, car dans le souvenir complet il y a plus que simple production - il y a adhésion générale, et le souvenir est plus grand qu'il n'en a l'air, il n'est pas partiel, sans quoi on penserait contradictoirement, on ressentirait par le souvenir par exemple des forces croissantes en décroissance.

Les images en tant que représentations sont d'autre part soumises à des lois propres, étrangères à la représentation et irrationnelles avec elle, en général. Elles ne sont pliées à la représentation poursuivie que par un effort particulier.

Soit A la chose; I(A) son image.

En général dA diffère de dI(A): écrivons dI - dA = dY.  .

Si Y  = K  dY  = 0; dI = dA c'est le cas de l'attention = correspondance momentanée entre la variation totale et la variation partielle. Il faut que l'uniformité de cette correspondance soit assurée, et que je puisse constater la réponse à chaque variation de la chose - que ma réponse soit limitée et tenue dans la dépendance visible de la demande. (En général il n'est pas évident que ma réponse répond à telle demande - ici on maintient la demande - et la demande juge la réponse -) Pour cela il faut une condition extérieure et comme supérieure.

Attention - devenir fonction de - -

Imitation - devenir semblable à - -

Et encore, A et B étant fonctions indépendantes on se dispose de façon à ce que si Ap est donné Bp est donné.


Date de création : 20-04-2003