<- CNRS 3, p. 252

CNRS 3, p. 253

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 254 Index des Cahiers

$

La perception domine, inspecte, sensations, images, agissements et leurs changements - et leurs variations - et un peu les siennes - Elle a une certaine liberté dans ce domaine - Elle assiste tantôt à des réflexes - voit une transmission, ou bien se faire une déformation ou s'établir une connexion. Elle est lieu et temps pour les phénomènes critiques -

Mais ce sont là les éléments d'une définition &

Attention - usage de l'indépendance de la perception d'avec le contenu.

 

*

Je me récite - si je veux, - un long poème que je sais par coeur -

Savoir par coeur c'est savoir au gré de ma volonté - Alors une chaîne de faits mentaux joue le rôle d'un organe soumis à la volonté.

Il faut que la volonté triomphe même de la vérité - Il faut qu'une vérité incontestable et imposante, quand elle est contre ma volonté soit soutenue, contenue, maintenue dans les conditions de sa plus rapide accoutumance ou évanescence.

 

*

La volonté nom d'une excitation de forme particulière - excitation qui a pour réponse une

*

 

Dans les cas où naguère on supposait une interruption du courant - on suppose maintenant une interruption du conducteur. Cela n'a pas grande importance.

 

*

Combien je me méfie de tout et de mon esprit rapide!


Date de création : 20-04-2003