<- CNRS 3, p. 684

CNRS 3, p. 686

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 687 Index des Cahiers

Tome 8 début III 686 736

"L'infini" et "zéro",ces deux symboles représentent aussi les deux modes seuls possibles du changement.

*

La relation rationnelle est le changement iso-type - la variation dans une même accommodation de fonctions. Il y a conservation de l'espèce des fonctions employées et donc continuité dans l'intérieur d'un certain domaine. Mais comme à chaque point de ce domaine peut s'attacher une relation irrationnelle, on désigne souvent la variation par des signes irrationnels. Ainsi la métaphore est une continuité désignée par des termes distincts.

*

La mémoire est la conservation d'un schéma de distribution.

Elle est le principe d'évolution des coordinations. Toute coordination a lieu dans un système où elle est possible. Elle n'est ni image ni idée ni attitude mais une correspondance entre les éléments de ces produits.

Le passé est la partie de l'avenir qui est déterminée.

*

Distinguer l'oubli de l'absence simple. Dans l'oubli les conditions ordinaires de résurrection sont réalisées mais non récompensées - L'oubli est le prolongement anormal - illégal de l'absence.

*

La mémoire ou: conscience et transmission.

Ce qui fut le marcheur devient le chemin.

Une déformation qui a eu lieu dans un système devient une liaison, une partie du système - - une pièce ou organe.

Transformation du présent en organe - du fortuit en régulier.

*

Pas d'intuition des nombres premiers. C'est leur difficulté.


Date de création : 20-04-2003