<- CNRS 3, p. 673

CNRS 3, p. 674

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 675 Index des Cahiers

$

Pour le géomètre un point ou une droite de l'espace est fait de la même substance que l'espace même.

Donc ce qui met à part un point ou une droite ne fait pas partie de l'espace et n'est pas comparable au blanc de la craie sur le noir du fond.

Un point est une sensation de convergence et une ligne est la continuation d'une convergence ou d'un contact réciproque malgré ou pendant un mouvement. La ligne est possible parce que le déplacement d'une convergence est possible. Il faut adjoindre la possibilité de transformer le successif en simultané. Vue d'ensemble [[ . Aj. marg. g.: Indépendance de sensations simultanées ]].

 < Si l'on suppose cette convergence indéfiniment prolongée et le mouvement indéfiniment continué >

La surface provient d'une autre espèce d'accommodation - C'est l'adaptation d'une sensation de pression avec un mouvement.

Comme cette sensation de pression entraîne toujours une pluralité de sensations de contacts simples de sorte qu'à 1 pression correspondent n contacts simples ou points, ou passe aisément de la surface aux points et réciproquement.

Un point est le symbole de la propriété d'un système complexe fait de parties distinctes quand on peut établir une correspondance régulière entre une certaine des parties et une valeur de cette partie (ou sensation) et toutes les autres, chacun ayant quelque valeur.

C'est le symbole de l'attention - avec arrêt.

A côté des sensations anciennement classées, il faut classer des sensations d'un autre genre, celles de convergence, et d'entraînement = de netteté ou de trouble. Pour démontrer leur existence il suffit de montrer 1° qu'elles ne peuvent pas être composées par les autres 2° qu'elles sont indépendantes de ces autres déjà classées, comme on le voit en remarquant que la notion de convergence et de point n'est proprement ni visuelle ni tactile ni motrice - puisqu'elle est invariante à leur égard.

Sensations angulaires.

*

L'espace est l'ensemble des combinaisons possibles de sensations motrices et de sensations d'accommodation.

*

Traité de la valeur anesthésique de l'art - de la Science etc.


Date de création : 20-04-2003