<- CNRS 3, p. 666

CNRS 3, p. 667

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 668 Index des Cahiers

$

Accoutumance, oubli ces petits mouvements des petits êtres - tout passager, tout revenant - -

Parmi les arrangements et "conventions" qui se font dans l'être grandissant et changent l'enfant en homme il y a cette adaptation de la quantité d'énergie attribuée à chaque idée - Chez l'enfant ni patience ni mesure dans les déchaînements, ni durée - Tout dépend à chaque instant des circonstances actuelles - Colère et larmes non graduées - La graduation se fait plus tard.

Ceci peut être utilisé contre les théories de James. En réalité ce qui rend si délicate la psychologie dans toutes les questions où l'on veut chercher une cause et des conséquences (problème de la liberté libre arbitre - problème du rire, larmes et leur accomp[agnement] psychologique c'est qu'on ne veut pas voir ce qui est - à savoir la complexité des actions mutuelles - et ces compositions qui doivent être figurées par des produits (a x b x c).

De même que l'enfant n'a pas encore formé les associations qui plus tard lui serviront à arrêter la plupart des impulsions et à leur opposer des notions et des habitudes - de même sa volonté quoique forte manque de profondeur c'est-à-dire d'excitations pouvant être plus fortes que les excitations actuelles.

*

L'existence d'un vivant comme suite d'événements ne doit pas être regardée comme le développement d'une seule et même chose. Mais comme une suite mêlée de développements distincts - La conscience par exemple n'est pas un lieu, mais un cadre qui peut contenir n'importe quoi - Tel individu n'est pas = à sa conscience, et encore bien moins à certain personnage ou à certains sentiments qui font parfois partie de sa conscience.

*

Si la Vue ou le toucher font exécuter un mouvement, et si ce mouvement est divisible si on peut l'arrêter et le reprendre, si on peut le re-monter, et si ce mouvement est entièrement déterminé par ce qui est dans la vue ou le tact - Alors on prend l'objet vu pour symbole de ce mouvement et ce symbole est appelé ligne.


Date de création : 20-04-2003